Archives

Nous sommes un dimanche de 15 août,

dans un Paris déserté de ses touristes (et des Parisiens).

François a rendez-vous le lendemain avec son fils pour des examens médicaux.

Il descend donc dans un hôtel de la capitale,

où il est accueilli par le seul membre du personnel resté sur place :

Valérie, la femme de chambre.

Tout semble les séparer, de prime abord :

il est réservé, sans doute inquiet vis-à-vis de sa visite médicale,

elle est pétillante, énergique et charmeuse.

Tandis qu’elle s’invite dans sa chambre pour un (frugal) dîner,

ils se découvrent petit à petit, par le biais de leurs premiers amours,

qu’ils soient maladroits et touchants ou rudes et émouvants,

ou par leurs expériences personnelles.

Ils se dévoilent ainsi, non seulement l’un à l’autre, mais aussi au public,

invitant ce dernier dans cette intimité troublante.

Bien entendu, les maladresses et les éclats de voix ne peuvent être évités,

mais ces derniers, bien que soudains, sont rapidement oubliés

afin de laisser place à un rire bienvenu.

 

De Gilles Langlois

 

Avec : Isabelle Hétier et Gilles Langlois

Mise en scène de Jacques Decombe

Assistante Mise en scène : Caroline Victoria

Scénographie – Costumes : Philippe Varache

Régisseur : Arnaud Guillamon

Administration : Michelle Langlois

Captation vidéo – Montage : Pierre Sabrou

 

 + d’info :

LE TRICORNE   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  Administration : Michelle Langlois   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.